yepyep parachutisme formation

logo brevet

French Parachuting Academy

L'Ecole du parachutisme français est une école professionnelle de formation et de conseil juridique pour les parachutistes ;  elle prépare chaque année les parachutistes à leurs qualfications professionnelles ; son taux de réussite à l'examen d'Etat est supérieur à 90% chaque année.

La préparation à l'examen théorique d'Etat du brevet de parachutiste professionnel débute en janvier à Guéret après des conseils envoyés par E-mail, son coût est à 10€/h. Cette offre inclut :

- 126 heures de cours avec des spécialistes de la formation continue ;

- votre suivi en ligne jusqu'à l'examen ;  

- des conseils gratuits tout au long de votre cursus et, ce, même après l'obtention de votre qualification de pilote de parachute biplace.

Les contrats de formation et les réservations sont accessibles en cliquant sur "inscription"

Le Brevet et la Licence de Parachutiste Professionnel ,créés par arrêté ministériel le 03 décembre 1956, confèrent à leur titulaire, dans le domaine du parachutisme, les mêmes prérogatives que celles d’un Pilote Professionnel dans le domaine de l’aviation ou de l’hélicoptère.

 Le Brevet et la Licence de parachutiste professionnel  sont inscrits à l'inventaire de la Commission Nationale de Certfication Professionnel (CNCP)  en CATEGORIE A.

(La catégorie A comprend les obligations réglementaires, c’est-à-dire, les certifications et habilitations qui répondent à une obligation légale pour exercer un métier ou une activité)

Le domaine d'activité professionnel,

Spécifique : Transport et logistique - Personnel navigant du transport aérien

Code(s) NAF : 5110Z

Code(s) NSF :

Code(s) ROME : N2102

Formacode : 31867 Transport aérien 

Date de création de la certification : 03/12/1956 

Identifiant : 2469 Version du 19/12/2016

Texte réglementaire de référence :

Arrêté du 3 décembre 1956 modifié relatif à la création d'un brevet de parachutiste professionnel et d'une qualification d'instructeur

Télécharger la fiche 2469 de l'inventaire. 

Le travail aérien (défini par l’article R 421-1 du Code de l’Aviation Civile) comprend notamment «les vols de propagande et de démonstration, l’instruction aérienne, le parachutage, la photographie aérienne, toute opération aérienne effectuée pendant l’accomplissement d’un transport passager... ». Les sauts en parachute biplace ou « tandem » répondent exactement à cette définition. La possession d’une licence du Personnel Navigant Professionnel de l’Aéronautique Civile est obligatoire pour être rémunéré lors de ces opérations.

L’examen permettant d’accéder au Brevet aura lieu en trois temps : une partie théorique sanctionnée par un examen d'Etat, une visite médicale auprès d’un Centre d’Expertise Médicale du Personnel Navigant, enfin, un examen en vol, comprenant des sauts et un largage de matériel auprès d’examinateurs désignés par le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire dont l’autorité de surveillance est la direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Les frais et le temps qu’un candidat peut engager dans ces examens et dans leur préparation sont susceptibles d’être pris en charge au titre de la formation continue y compris la reconversion des militaires; renseignez-vous.


 
Back to top